Vous saurez tout sur le permis: Un livre rassurant pour les maudits du volant (Parce que les fleurs c'est périssable) par Nina Belile

Vous saurez tout sur le permis: Un livre rassurant pour les maudits du volant (Parce que les fleurs c'est périssable) par Nina Belile

Titre de livre: Vous saurez tout sur le permis: Un livre rassurant pour les maudits du volant (Parce que les fleurs c'est périssable)

Auteur: Nina Belile

Broché: 227 pages

Date de sortie: March 2, 2015

Éditeur: La Boîte à Pandore

Nom de fichier: vous-saurez-tout-sur-le-permis-un-livre-rassurant-pour-les-maudits-du-volant-parce-que-les-fleurs-c-est-prissable.pdf


* You need to enable Javascript or disable adblock
in order to read online

Lire En Ligne  Vous saurez tout sur le permis: Un livre rassurant pour les maudits du volant (Parce que les fleurs c'est périssable)

Nina Belile avec Vous saurez tout sur le permis: Un livre rassurant pour les maudits du volant (Parce que les fleurs c'est périssable)

Permis de lire ce guide plein d'humour

Permis un jour, permis toujours ! Le tout est de l'obtenir. Conduite à adopter, virages à négocier, culs de sac à esquiver… Une jeune femme a bien malgré elle foncé dans le panneau et vous dévoile avec la plus grande malice son journal de bord. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le permis : le vrai du faux, les frais de trop… Prenez place sur la banquette arrière et attachez votre ceinture, en voiture Simone !

Un ouvrage frais et drôle pour devenir un vrai pilote.

CE QUE LA CRITIQUE EN DIT :

Nina entame une conversation décontractée et amicale avec le lecteur tout en dressant une galerie de portraits acérés des personnages qui ont semé d’embûches son apprentissage.[...] Ludiques et rafraîchissantes, les aventures véridiques de Nina déstresseront les candidats anxieux et feront sourire ceux qui ont survécu à l’épreuve. - Belle & Belge

EXTRAIT :

J’ai toujours été bonne élève. Mais ça, c’était avant. Avant de pénétrer dans le monde impitoyable de la conduite en auto-école. Un monde à part, où même les premiers de la classe se cassent les dents après que celles-ci ont rayé le parquet. J’ai eu beau être appliquée, disciplinée comme un petit soldat, discrète (comprenez par là pas grande gueule), cette fois, ça m’a plus handicapée qu’autre chose. Si la formule magique avait jusque-là fonctionné (c’est-à-dire jusqu’au niveau Bac + 4), le charme a brusquement été rompu par je ne sais quelle incantation vaudoue. Le jour où je signe le contrat qui me lie désormais à mon auto-école de la région parisienne, c’est à n’en pas douter pour le meilleur…et surtout pour le pire.