Nécrologie par Paul Cleave

November 12, 2018

Nécrologie par Paul Cleave

Titre de livre: Nécrologie

Auteur: Paul Cleave

Broché: 432 pages

Date de sortie: January 17, 2013

Éditeur: Sonatine

Télécharger Lire En Ligne

Paul Cleave avec Nécrologie

Nécrologie par Paul Cleave a été vendu pour EUR 9,99 chaque copie. Le livre publié par Sonatine. Il contient 432 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. Le livre disponible en PDF, epub, audiobooks et beaucoup plus de formats. L’inscription était gratuite.


Christchurch, Nouvelle-Zélande : ses façades victoriennes, ses squares bien tranquilles, ses tueurs en série.






À la suite d'un drame personnel, Theodore Tate, un ancien flic, s'est reconverti en détective privé. Alors que la police est occupée à chasser le fameux Boucher de Christchurch, le serial killer qui terrorise la ville, c'est lui qu'on mandate pour s'occuper d'une banale exhumation, celle du corps d'un directeur de banque dont la veuve est suspectée d'homicide. Là, un glissement de terrain accidentel révèle la présence de trois cadavres immergés dans le lac qui borde le cimetière. S'agit-il de victimes du Boucher, ou bien un autre tueur en série est-il à l'œuvre ? Lorsqu'en plus on découvre dans le cercueil, à la place du corps de l'honorable banquier, celui d'une jeune inconnue, c'est le début d'un engrenage infernal pour Theodore qui va devoir découvrir seul la vérité sur cette affaire. Avant que la police ne découvre la vérité sur lui... et sur ses terribles secrets.



Après Un employé modèle, Paul Cleave nous emmène une nouvelle fois arpenter la face obscure de Christchurch, où, en dépit des apparences si tranquilles, même les morts ne sont plus en sécurité. Noir et glaçant.



Paul Cleave est né à Christchurch, Nouvelle-Zélande, en 1974. Après Un employé modèle et Un père idéal, Nécrologie est son troisième roman publié en France.



À propos de Un employé modèle : " Une sacrée réussite ! Ce livre est un modèle du genre. Vivement le prochain ! " Le Point